Haïkus – juin 2022

plage d’Arrabida
danse des touristes
pieds nus sur les galets

Haïkus écrits lors d’un séjour à Palmela au Portugal (entre Lisbonne et Setubal).

tax free shop
tous ces whisky
que je ne goûterai pas

porte d’embarquement
les enfant regardent
le distributeur de peluches

vol bon marché
le steward s’époumone
pour vendre ses parfums

consignes de sécurité
200 paires d’yeux
ne regardent pas le steward

sieste à l’ombre
chassé par la chute
des pommes de pin

pieds dan l’eau
face à la mer si froide –
juste les pieds

se rôtir au soleil
aussi bon et mauvais
qu’une tartine de choco

chêne-liège
une allure
d’écorché vif

plage de Albufeira
une autre langue
les mêmes rires

face à l’océan
seul
comme 100.000 autres

au bout du monde
le bruit du ressac
la voix d’un parisien

hypermarché chinois
dans tous les rayons
l’odeur du plastique

place de Sintra
le dos nu de la belle
rempli de tatouages

retour en Belgique
plus de chasse aux moustiques
avant la nuit

aéroport bondé
personne ne remarque
que je fais l’idiot

aéroport bondé
le geek cherche
une prise de courant

aéroport bondé
le baroudeur
au tax free shop

aéroport bondé
la file au duty free
plus longue qu’à la douane

aéroport bondé
désespéré
devant le tableau des retards

aéroport bondé
à chacun son émotion
devant le tableau des retards

file pour l’avion
je retrouve
l’accent du pays

file pour l’avion
au fil du temps
de plus en plus serrés

file d’attente
plus entassés
que dans l’avion

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s