Si la Terre

Si la Terre s’arrêtait de tourner
l’amour serait-il toujours là
immobile
impassible
au défi du feu et des bombes

Reconstruire le foyer détruit
cent fois
semer le champ arraché
toujours

Si la Terre s’arrêtait de tourner
c’est peut-être ça qu’il faudrait
pour comprendre
le vent, le soleil et la pluie
plutôt que la torture et les balles

Comprendre et renvoyer
la terre tournebouler
dans l’espace dégagé

Élan (2)

D’un élan
plonger dans le silence

Arrêter les autos, les motos, la disco
Arrêter les cris, les coups, les claques
Arrêter la clim, la zique, la teuf

D’un élan
écouter
le monde qui s’écroule
la rumeur de la foule
le grondement de la houle

D’un élan
le crissement de ma plume sur ce papier
la feuille morte qui tournoie
la caresse de ta peau sur ma peau

D’un élan
Plonger

Poursuivre la lecture « Élan (2) »

Élan

D’un élan
plonger dans le silence

Arrêter les autos, les motos, la disco
Arrêter les cris, les coups, les claques
Arrêter la clim, la zique, la teuf

D’un élan
écouter
un discours qui me soûle
la rumeur de la foule
le grondement de la houle

D’un élan
le crissement de ma plume sur ce papier
la feuille morte qui tournoie
la caresse de ta peau sur ma peau

D’un élan
Plonger

Braises enfouies

Braises ardentes
enfouies sous la cendre
notre humanité
bafouée
flamme disparue
cicatrices gravées
à jamais
sur nos peaux
derniers restes d’espoir
enterrés


Il y a des moments plus sombres que d’autres…

Ecrit lors d’un atelier d’écriture chez Jérôme Jadot le 7 octobre.