Haïkus – octobre 2021

délicatement
il déshabille
le mannequin

file d’embarquement
elle bouscule tout le monde
pour rejoindre son mari

file d’embarquement
des chaussures et des roulettes
pas à pas

clapotis de la rivière
dans son lit-
sieste du pêcheur

Mezquita de Cordoue
les touristes font la file
pour la photo de légende

aéroport bondé
où est la file
pour entrer dans la file ?

sous l’orage
« Le Monde »
sur la tête

pluie battante
autant rester au café
pour une belote

qui est devant moi ?
je ne vois que ses cheveux
roux éclatants

les feuilles mortes
par camion –
ramassage des déchet verts

fin de chantier
le carillon
de l’échafaudage démonté

pulls rouges, jaunes, bleus
impossible de choisir
au supermarché

retour du cargo
le sang du monde
dans ses soutes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s