Poésie urticante

Faut-il pisser sur les orties ?
À quoi bon ?
Même si c’était pour elle
un poison
Même s’il fallait croire ce conte
de petit garçon

Même si mon urine était assez mordante
pour tuer ces urticantes
que j’arrose
de mon jet
puissant

Et toutes les autres ?
Et la multitude ?
Et la foule des orties ?

Faut-il même se débarrasser des orties ?
Ou s’y plonger, s’y rouler, s’y baigner ?
Endurer mille souffrances
Leur laisser une chance
Les laisser vivre

Juste pour le plaisir
vengeur
de leur pisser dessus

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s