Haïkus – août 2021

train au départ
abandonné sur le quai
un mégot

contrôle technique
Ferrari et 2CV
à la même vitesse

sentier du terril
sur les scories du passé
la vigne écarlate

éclats de voix
entre contrôleur et resquilleur –
lecture interrompue

short, sandales
et parapluie
le soleil c’était hier

été pourri
short et sandales
entre deux averses

short et sandales
négationniste
du changement de saison

son départ
sirène hurlantes –
un livre pour l’attente

parvis de l’église
les rires s’éteignent
dans l’ombre du portail

insomnie
je compte les heures
et les moutons

conversation intime
le temps d’un café –
départ de l’autobus

derniers rayons
l’une après l’autre
les lumières de la ville

je suis dans le train –
répété cinq fois
au téléphone

fin de l’été
au potager récolte
de limaces

trajet en bus
cinq dialectes
sur cinq mètres carrés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s