Haïkus – août 2020

jour de la bombe
le chien du voisin
arrosé

jour de la bombe
randonnée
avec un pistolet à eau

jour de la bombe
sur mon téléphone
un jeu de guerre

canicule
en règlant l’arroseur
arrosé

ciel gris sombre
le patron conseille
de rester en terrasse

à l’abri de l’orage
seul atout
de ce resto banal

orage soudain
les clientes applaudissent
l’amoureux au parapluie

orage soudain
coincé sous
un parasol

à chaque éclair
conversation en pause –
compter les secondes

Vieux paysans
ont-ils jamais vu
la mer ?

Covid-19
est-ce que le masque
fait des plis dans la barde ?

canicule
la voiture du frigoriste
en double file

Perséides
l’herbe brûlée
trop piquante pour s’y rouler

Reflet du spot
sur le piano –
et sur le crâne du pianiste

concert de jazz –
certains en rythme
d’autres en transe

61 ans
ne pas oublier
les exercices du kiné

un quidam
remonter son masque
sur le nez

quelle buée !
enlever le masque
ou les lunettes?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s