Haïkus -avril 2019

promenade au parc –
il s’arrête
elle continue

partie en voyage –
explorer seul
ce grand lit froid

printemps pourri –
entre la pluie
et le métro bondé

genou esquinté
le printemps
derrière le fenêtre

gare souterraine
jamais de printemps
sur les quais

aube de printemps
entre deux buildings
la caresse du soleil

enfin le printemps
promenade main dans la main
sans gant

promeneur
le nez dans son portable
envie de faire – bouh !

ambassade de turquie
le balayeur ramasse
les mégots

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s