Haïkus de janvier

Risque de verglas –
Vigilance constante
Du promeneur

Près du gratte-ciel
Plus fort, le vent, la pluie –
Cycliste égaré

Pavés sous la neige –
les cyclistes comme les piétons
à pas de loup


Ce dernier, je l’ai écrit juste après avoir lu  un Haïku de Allal Taleb :

Pavés sous la neige
Les articulations du bus
Mises à rude épreuve

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s