Haïkus de novembre

11 novembre –
les couleurs
de l’érable

Speed dating –
entre deux rencontres
pas le temps d’un hamburger

Devant l’école –
Entre deux coups de fil
Pas le temps de parler aux copines

Tous tournent la tête –
passe la dame et sa cour
six bichons en laisse

Camions en double file –
les autobus
jouent à tétris

Attention au départ –
à travers la vitre
une larme

Attention au départ –
son regard
ne retient pas le train

Soir d’automne –
pas besoin d’oignons
pour pleurer

Devant le mendiant
urgence –
regarder ses pieds

Version belge :
Taches sur les doigts –
La rançon du plaisir
d’écrire au stylo

Version française :
Taches sur les doigts –
le plaisir d’écrire
au stylo-plume

Bras au ciel
la grand-mère victorieuse
à Uno

quel courage
à vélo sous la pluie –
mais j’aime être admiré

Version belge :
à bras le corps –
d’énormes statues
en frigolite
(frigolite = polystyrène expansé)

Version française :
à bras le corps –
d’énormes statues
en papier mâché

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s