Haïkus de mai

Dans la rue étroite
un rayon de soleil –
à peine le reflet d’un reflet


Même à pas de loup
impossible de s’approcher –
deux renardeaux

Marée basse
Jusque quand restera
mon empreinte ?

Encore la pluie –
le mendiant assis sur son seau
a changé de place

Equinoxe
le soleil exactement
par le trou de la serrure

Boulevard du centre –
Les pieds d’arbre transformés
en cendriers géants

Soleil de mai
et ce livre –
éblouissants

Espace
dans la foule si dense –
un mendiant

Manteau rouge
perdu dans la foule
je ne vois qu’elle

Manteau rouge
rubis éclatant
dans la foule des cailloux

Giboulées –
les chevaux de frise
sont de retour

Ne pas marcher
sur les joints des pavés –
jeu d’enfant

Sans cracher de noyau
manger un maximum de cerises –
comme il y a trente ans

Ce mendiant
au téléphone –
baisse de rendement

Quelle chaleur !
Enfin goûter
l’ombre du chêne

Embouteillages –
la plaque d’immatriculation devant moi
commence par AUM

Sous le chêne
fleurs blanches du sureau
et fientes d’oiseaux

Les mouches d’eau
jouent à faire
des ronds dans l’eau

Apportée par les vagues
efflorescence d’algues –
écume des hommes

Tant d’abeilles
ces fleurs ont-elle encore
du pollen ?

Monument aux morts –
décapité
par la suivante

Brise de printemps
Des deux côtés de l’allée
les arbres chuchotent

A la fenêtre –
les corneilles
se bécotent

Vague après vague
après vague –
une mouette passe

Crèpe au nutella liégeois –
C’est décidé je renie
la ville où j’ai grandi

Tenue rose bonbon
et veste militaire –
son sourire carnassier


Haïkus du mois de mai, largement inspirés (mais pas que) par ma dernière semaine, en vacances en Baie de Somme.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s