Haikus

Chaleur d’août
Fraîcheur éphémère
De l’oreiller

Béton, fer, verre
Elle cherche, l’hirondelle,
Pour faire son nid

Équilibriste
Ton fil entre deux montagnes –
Traînée d’avion

Il déambule
Le nez dans son portable –
Un lampadaire !

Attendant le bus
Dans sa rêverie – bousculé!
Par une feuille morte

Pluies d’automnes
Cascades
Sur ma fenêtre


Quelques haikus et senryus personnels d’avant 2016.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s