Où j’habite

C’est là que j’habite.

Encore un détournement de panneau public, inspiré de Austin Kleon, dans Steal like an Artist.

« Si vous voulez savoir où je suis. Comment me trouver, où j’habite.C’est pas compliqué. J’ai qu’à vous faire un dessin. Vous n’pouvez pas vous tromper. » (début de Dessin dans le ciel, une chanson de Serge Reggiani)

Evidemment, j’aurais aussi pu choisir ‘rêve futile’ ou ‘rêve de taille’.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s